Les bienfaits du sauna sur la santé

Qu’est-ce qu’un sauna ?

Un sauna est une petite pièce ou une maison conçue pour expérimenter des séances de chaleur sèche ou humide, ou un établissement avec un ou plusieurs de ces installations et des installations auxiliaires. Ces installations dérivent du sauna finlandais. Le mot sauna est un ancien mot finlandais qui fait référence au bain finlandais traditionnel ainsi qu’au sauna lui-même tel qu’on le connait actuellement.

Avantages possibles pour la santé

La circulation sanguine et le soulagement de la douleur

Indépendamment de la façon dont un sauna est chauffé, ou du niveau d’humidité, les effets sur le corps sont similaires.
Lorsque l’on s’installe dans un sauna (assis ou allongé), le rythme cardiaque augmente et les vaisseaux sanguins s’élargissent. Cela augmente la circulation, d’une manière similaire à l’exercice faible à modéré en fonction de la durée d’utilisation du sauna.

En termes de fréquence cardiaque, cette dernière peut augmenter jusqu’à 100-150 battements par minute pendant l’utilisation d’un sauna.
L’augmentation de la circulation sanguine peut aider à réduire les douleurs musculaires, à améliorer le mouvement articulaire et à soulager les douleurs arthritiques.
Par ailleurs, la réduction des niveaux de stress lors de l’utilisation d’un sauna peut être liée à un risque plus faible d’événements cardiovasculaires.

Les effets sur le cerveau

Comme la chaleur dans un sauna améliore la circulation, elle peut aussi favoriser la relaxation. Cela peut améliorer le sentiment de bien-être.
Autre avantage sur la santé, influence sur la maladie d’Alzheimer : il y a deux ans, des chercheurs finlandais ont publié les résultats d’une étude menée sur 20 ans qui reliait l’utilisation du sauna à un risque plus faible de démence et de maladie d’Alzheimer. L’étude portait sur 2 315 hommes en bonne santé âgés de 42 à 60 ans.
Ceux utilisant un sauna 2 à 3 fois par semaine étaient 22 % moins susceptibles d’être atteints de démence et 20 % moins susceptibles d’être atteints de la maladie d’Alzheimer que ceux qui n’utilisaient pas de sauna. Ceux qui utilisaient un sauna quatre à sept fois par semaine étaient 66 % moins susceptibles d’être atteints de démence et 65 % moins susceptibles d’être atteints de la maladie d’Alzheimer que ceux qui utilisaient un sauna une fois par semaine.

Cependant, les résultats ne prouvent pas qu’un sauna entraîne une réduction des risques. Il se peut que les personnes atteintes de démence n’utilisent pas de sauna. D’autres recherches sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

Problèmes de peau et respiratoires

Le saviez-vous ? L’utilisation d’un sauna peut élever la température de la peau à environ 40° Celsius soit 104° Fahrenheit.

Certaines personnes atteintes de psoriasis peuvent constater que leurs symptômes s’atténuent lorsqu’elles utilisent un sauna.

De plus, les personnes souffrant d’asthme peuvent être soulagées de certains symptômes à la suite de l’utilisation d’un sauna. Un sauna peut aider à ouvrir les voies respiratoires, à libérer les mucosités et à réduire le stress.

Santé et sauna en quelques chiffres

Une étude menée en Finlande, a suivi 2 315 hommes âgés de 42 à 60 ans sur une période de 20 ans. Les résultats suggèrent que les personnes qui utilisent un sauna peuvent avoir un risque plus faible de mourir d’une maladie cardiovasculaire.

Parmi les participants à l’étude, 878 sont morts d’une maladie cardiovasculaire, d’une coronaropathie ou d’une mort subite d’origine cardiaque. Les participants ont été classés selon la fréquence d’utilisation du sauna, y compris une fois par semaine, deux à trois fois par semaine et quatre à sept fois par semaine.

Après ajustement pour tenir compte des facteurs de risque cardiovasculaire, l’utilisation accrue du sauna a été associée à une réduction du risque de maladies cardiovasculaires mortelles.
Les participants qui utilisaient le sauna deux à trois fois par semaine étaient 22 % moins susceptibles de connaître une mort cardiaque subite que ceux qui ne l’utilisaient qu’une fois par semaine. Ceux qui utilisaient un sauna quatre à sept fois par semaine étaient 63 % moins susceptibles de connaître une mort cardiaque subite et 50 % moins susceptibles de mourir d’une maladie cardiovasculaire que ceux qui n’utilisaient un sauna qu’une fois par semaine.

D’autres recherches sont nécessaires pour déterminer s’il existe un lien précis entre l’utilisation du sauna et une diminution du nombre de décès dus aux maladies cardiaques.
L’utilisation du sauna peut également être associée à une baisse de la tension artérielle et à une amélioration de la fonction cardiaque.

Bien que les études soient prometteuses, l’utilisation du sauna ne devrait pas remplacer un programme d’exercices pour garder le cœur en santé. Il y a plus de preuves à l’appui des avantages de l’exercice régulier.

Précautions à prendre

Quand consulter son médecin avant d’aller dans un sauna ?

L’utilisation modérée d’un sauna semble être sécuritaire pour la plupart des gens. Cependant, une personne atteinte d’une maladie cardiovasculaire devrait d’abord consulter un médecin. Par ailleurs, il n’est pas conseillé de passer de la chaleur d’un sauna à l’eau froide d’une piscine, car cela peut faire monter la tension artérielle.

L’utilisation d’un sauna peut aussi faire chuter la tension artérielle. Les personnes souffrant d’hypotension devraient donc consulter leur médecin pour s’assurer que l’utilisation du sauna est sécuritaire.

Les personnes qui ont récemment eu une crise cardiaque devraient aussi parler à leur médecin en premier.

Par ailleurs, il ne faut pas non plus négliger le risque de déshydratation. Celui-ci peut résulter d’une perte de liquide due à la transpiration. Les personnes atteintes de certaines affections, comme les maladies rénales, peuvent être exposées à un risque plus élevé de déshydratation.

L’augmentation des températures peut également entraîner des étourdissements et des nausées chez certaines personnes, notamment celles très sensibles à la chaleur.

Précautions générales

Afin d’éviter tout effet négatif sur la santé, plusieurs précautions sont recommandées.

Évitez l’alcool : L’alcool augmente le risque de déshydratation, d’hypotension, d’arythmie et de mort subite.

Une étude d’un an sur des personnes en Finlande qui ont connu la mort subite a montré que dans 1,8 % des cas, la personne avait eu un sauna au cours des trois dernières heures, et dans 1,7 % des cas, elle l’avait fait au cours des 24 dernières heures. Beaucoup d’entre eux avaient consommé de l’alcool.

Limitez le temps passé dans un sauna : Ne passez pas plus de 20 minutes à la fois dans un sauna. Les nouveaux utilisateurs devraient passer un maximum de 5 à 10 minutes. Au fur et à mesure qu’ils s’habituent à la chaleur, ils peuvent augmenter lentement le temps jusqu’à environ 20 minutes.

Buvez beaucoup d’eau : Quel que soit le type de sauna utilisé, il est important de remplacer les liquides perdus à cause de la transpiration. Les gens devraient boire environ deux à quatre verres d’eau après avoir utilisé un sauna.

Évitez l’utilisation du sauna en cas de maladie : Les personnes malades doivent également attendre de récupérer avant d’utiliser un sauna. Les femmes enceintes ou souffrant de certaines conditions médicales, comme l’hypotension artérielle, devraient consulter leur médecin avant d’utiliser le sauna.

Leave a Comment

(0 Comments)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *